Menu

Éprouver Auschwitz (2020)

Auschwitz est à part. Temporellement et spatialement. C’est un passé métamorphosé en présent perpétuel, un lieu et un non-lieu. Une plaie qui ne cicatrise pas, béante sous les yeux de qui veut bien les ouvrir. Il n’est pas d’autre endroit sur terre où l’être humain peut s’exposer à ce que l’humanité a engendré d’extrême à partir d’elle-même. C’est un seuil. Une frontière. Une limite. Un trou noir aussi. Effacement de l’espace, fracture du temps. Auschwitz ne laissera plus les vivants reposer en paix.

 

Présentation de l’ouvrage

 

A la télévision : France Demain – 20 décembre 2019

TV 5 Monde – 22 janvier 2020

http://culture.tv5monde.com/livres/l-empreinte-indelebile-d-une-journee-passee-a-auschwitz-racontee-par-francois-rachline

 

BFM TV – 23 janvier 2020

http://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/francois-rachline-lorsqu-on-fait-du-mal-une-tendance-naturelle-est-d-habiller-ce-mal-par-du-bien-1217207.html

 

Radio J – Lire avec Antoine Spire – 27 janvier 2020

http://https://www.judaiquesfm.fr/emissions/195/presentation.html

Critiques

«L'un des plus beaux livres que j'ai lu depuis longtemps, dont le sujet, comme souvent dans les œuvres majeures, prend à la lecture une dimension universelle, intemporelle, unique.»Paule-Henriette Lévy – RCJ et L'Arche – 30 décembre 2019
«Avec cet essai, François Rachline nous invite à réfléchir sur le sens d'Auschwitz, autour des questions telles la soumission à l'autorité, la responsabilité, nos limites. Un essai bouleversant qui doit nous inciter à la vigilance et au travail de mémoire sans oublier à notre conscience.
»Laurent – Coup de cœur FNAC Montparnasse – 10 janvier 2020
«Une réflexion philosophique sur la portée d'Auschwitz et ce qu'elle signifie au regard de l'histoire et de la brutalité humaine. »Livres Hebdo – 22 janvier 2020
«Des livres sur la Shoah, il en existe beaucoup. Mais l'originalité de celui de François Rachline tient du fait qu'il n'est ni un témoignage de rescapé, ni un livre d'histoire, mais une réflexion sur l'humanité vingt ans après avoir foulé le sol d'Auschwitz. Une visite qui l'a amené à réfléchir sur le sens de l'Histoire et la condition humaine.
Après la lecture de ce livre à la fois personnel et universel, le lecteur peut ressentir l’envie de se rendre à Auschwitz à son tour. Car, au-delà du nécessaire devoir de mémoire, cette « visite » constitue un voyage essentiel, dans l’espace, le temps, mais surtout en nous-mêmes.»Charlotte Chaulin – Hérodote – 24 janvier 2020
«»