Menu

Un monothéisme sans dieu (2018)

Le monothéisme inauguré par la Bible hébraïque est étrange : jamais le texte n’emploie l’expression « dieu unique » ; le nom de la divinité n’est pas prononçable ;  tous les vocables utilisés par défaut pour l’évoquer sont des pluriels.

Cette absence parfaitement assumée invente un divin inattendu : invisible, inaccessible, indicible. Comment interpréter cet effacement complet ? La Bible proposerait-elle un monothéisme sans dieu ?

Ces interrogations forment la trame d’une enquête qui explore le texte biblique dans ses difficultés comme dans ses infinies richesses.

 

Émissions de radio

France Culture18 novembre 2018. Entretien avec Marc-Alain Ouaknin.

 

Judaïques FM. Le billet d’Antoine Spire consacré à Un Monothéisme sans dieu à télécharger en MP3 

Lien : http://www.judaiquesfm.com/emissions/56/presentation.html

Choisir : 20 novembre 2018.

RCJ, 22 novembre 2018, avec Paule Henriette Lévy.

 

Interview sur la chaîne Vimeo – 7 janvier 2019

Critiques

«Savoir précis, style net. Et les questions soulevées sont fondamentales.»Roger-Pol Droit – 07 novembre 2018
«Une approche paradoxale de la Bible. Passionnant.»Gérard Garouste – 07 novembre 2018
«Pour Rachline, ce dieu ne porterait donc pas de nom, d'où un statut exceptionnel de cette divinité qui pour la première fois dans l'histoire de l'humanité offre la possibilité de développer un discours à partir de l'impossibilité d'une parole. [...] Ce silence inspire à Rachline une belle réflexion sur l'absence de mots, sur l'absence "créatrice" de la pensée, non que ce silence soit vide. Il est l'occasion de plonger en soi, de s'adonner à une méditation créative.»Antoine Spire – Le Droit de Vivre – 14 décembre 2018
«Un monothéisme sans Dieu est un livre qui ne vous lâche pas, l’attestation d’un grand livre.

»Michael de Saint Chéron – La revue des deux mondes – 14 janvier 2019