Menu

Moïse et l’humanisme

La Bible hébraïque a-t-elle réellement inventé le monothéisme ? Si oui, elle l’a fait à travers un dieu indicible. Quand Moïse s’interroge sur son nom, le texte fournit une réponse énigmatique : « Je serai ». Que signifie le silence étourdissant de cette absence d’identité ?

Se peut-il que la question du divin n’ait pas constitué l’essentiel du message biblique et que Moïse soit d’abord le fondateur d’une éthique libératrice, l’humanisme ? Telle est la question centrale de cet essai.

Critiques

«Une lecture singulière de la Torah.
La thèse ne peut manquer […] de soulever de vives discussions – et c’est pourquoi elle est à connaître.»Roger-Pol Droit – Le Monde – 03 septembre 2021
«Un essai bref de François Rachline, passionnant et accessible qui renouvelle en profondeur l’interprétation du message de Moïse.»Newsletter de la Licra – Licra – 03 septembre 2021